Rechercher un ouvrage

Ces Messieurs de Julhiac le Coq

Thème(s) :
  • Cognac et vignoble
  • Histoire
  • Littérature (Romans)

messieurs_julhiac

Auteur : La Bruyère Madeleine et René

Format : 115/195, couverture quadri, 212 pages

Parution : 1989

ISBN : 2-907967-01-0

15,22 €

Extraits et documents annexes

La Bruyère Madeleine La Bruyère René


Ce jour de la Saint-Eutrope à Saintes, dans le grand remue-ménage de la procession, Henry de Julhiac le Coq rencontre Jacqueline, une figure de printemps qui s'avèrera en même temps une femme de volonté. Son frère aîné Gaspard de Julhiac le Coq s'engage presque dans un duel à cause d'une exaltée, trop belle, trop orgueilleuse, Athénaïs de Boscamnant. Dès les premières pages du roman, le décor est ainsi tracé et les principaux personnages comme projetés dans l'Histoire: un pays charentais boulversé par la Fronde, deux frères divisés sur le conduite à y tenir, deux jeunes femmes portées elles aussi à la hauteur du symbole...
Gaspard et Athénaïs condensent en eux mêmes la fin des temps héroïques, l'échec des vieilles mentalités, la ruine des passés révolus. Henry et Jacqueline, avec moins de bravache, mais plus de constance, bâtissent un nouveau pays charentais, celui du cognac et des grasses métairies.
Après bien des péripéties, l'habit neuf du cognac qui se vend jusqu'à Londres l'emporte finalement sur les vieilles luttes féodales. Une fête splendide, baroque à souhait, clôt les destinées. Les derniers feux s'y consument entre Gaspard et Athénaïs, su une scène de théâtre et dans le drame intime. Plus secrets, Henry et Jacqueline y trouvent leur épanouissement.
Roman historique parfait, mêlant l'amour, l'aventure et les symboles d'identité, Ces Messieurs de Julhiac le Coq se lit aussi volontiers avec passion qu'avec sourire.
Pendant ces années terribles de 1649 à 1653, la Fronde des Princes bat son plein. Le pays charentais, brutalement assailli par la guerre civile, voit ses châteaux ruinés, ses vignobles dévastés, ses villes incendiées. Les deux frères Gaspard et Henry de Julhiac le Coq figurent mieux que quiconque ce temps encore héroïque: l'aîné s'exalte aux anciennes gloires féodales et porte le malheur autour de lui, le cadet entreprend de redonner à sa famile son éclat perdu, il en naît l'idée du cognac en une sorte de régénérescence de la région toute entière.
En couverture, scène de distillation charentaise au XVIIe siècle imaginée en 1932 par le peintre naïf André Bauchant. Collection particulière.

Liens

Du même auteur :

 

Nous vous suggérons ce slivres :

 

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire
Talmont sur Gironde

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr