Rechercher un ouvrage

La Charente Limousine sous le Consulat et l'Empire

Thème(s) : Confolens et le Confolentais / Histoire

charente_limousine_consulat

Auteur : Poitevin (de) Maurice

Format : 150/235, couverture blanche, 396 pages-12 illustrations hors-texte

Parution : 2000

ISBN : 2-907967-53-3

25,36 €

Extraits et documents annexes

De Poitevin Maurice


Au nom de Napoléon, resurgissent les souvenirs : le sacre, Austerlitz, la morne plaine, Aix et le Bellerophon, Sainte-Hélène ...Au delà de la légende qui inspira tant d'artistes, l'histoire continue à s'écrire. Pourtant, très peu d'études régionales existent pour dire la France profonde et la vie des petits dans ces temps héroïques. A l'échelle d'une région parfaitement typée, l'auteur dresse un tableau vif, contrasté, parfois sombre de la Charente limousine sous le Consulat et l'Empire. Voilà l'indispensable contrepoint à la gloire impériale. Loin du fracas des batailles et de la capitale, c'est le temps long de la pauvreté, de la maladie, de l'ignorance, des enfants trouvés de l'hospice, des "soupes économiques", qui révèle la misère et les souffrances des campagnes confolentaises. Pays reculé, difficile à soumettre aux règles tatillonnes des administrateurs et des premiers gardes-champêtres, le Confolentais se distingue par sa résistance croissante aux levées en hommes et aux réquisitions exigées par la Grande Armée. Réfractaires et déserteurs y sont de plus en plus nombreux à mesure que l'Empire s'enfonce dans des guerres lointaines et incertaines. Un grand notable, Jean-Baptiste Mémineau, le premier sous-préfet de Confolens, y perdra même son poste. Que d'épreuves subies par les conscrits: la dramatique aventure du tirage au sort, le désespoir des familles et des villageois, les longues errances des recrues à travers l'Europe, l'impitoyable traque des réfractaires et des déserteurs! L'ombre de la Grande Armée n'a cessé de planer sur la contrée.


L'illustration de couverture représente un détail d'une toile de Louis-Léopold Boilly (1761-1845), les conscrits de 1807 défilant devant la porte Saint-Denis (Musées de la ville de Paris, Musée Carnavalet, Giraudon).

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire
Talmont sur Gironde

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr