Monsieur Alfred

Policier allemand en Charente 1941-1944

Thème(s) : Biographies / Guerre 39/45 / Angoulême et Angoumois

Couverture M. Alfred

Auteur : Fiegel Marion

Format : 14,5x22 cm, 384 pages, hors-texte de 8 pages

Parution : Septembre 2010

ISBN : 978-2-36199-002-2

ISSN : 1167-458X

28,40 €

Extraits et documents annexes

Auteur Bonnes pages

 


Novembre 1941, Alfred Winnewisser, celui que tous les Charentais de l'époque vont bientôt connaître sous le nom de Monsieur Alfred, pose le pied pour la première fois en Charente. D'abord interprète, il intègre un an plus tard la police de sécurité allemande d'Angoulême, la fameuse Sipo.

 

Enseignant de profession, intellectuel brillant qui terminera sa vie comme professeur de faculté, membre actif au sein de sa paroisse protestante, méfiant à l'égard du parti nazi qui, du coup, retarde sa carrière, rien ne le dispose à être nommé simple sergent à l'antenne d'Angoulême en charge de la lutte contre les maquis. Et pourtant, en quelques mois, il se montre un policier particulièrement efficace, en démantelant plusieurs réseaux de résistants et en découvrant de nombreuses caches de stocks d'armes parachutés.

 

Sa méthode préférée : la manipulation psychologique... Si bien que son image au sein de la population charentaise en ressort essentiellement ambiguë. Plutôt favorable en 1942 et 1943 car incontestablement il aide les familles des maquisards arrêtés, elle devient beaucoup plus réservée en 1944 lors du durcissement de la guerre et franchement négative durant le procès qui lui est intenté comme criminel de guerre en 1953.

 

Étudier cette période se limite le plus souvent aux actions résistantes sans prendre en compte de l'intérieur celles de la police et de l'armée allemandes. Parce qu'elle a dépouillé les archives officielles et les écrits d'Alfred Winnewisser, Marion Fiegel réussit avec ce récit à confronter les deux parties en présence, Résistance et occupant. Jusque dans les détails des dénonciations, des combats, des arrestations et des conditions de détention... Ainsi que des faiblesses et erreurs, tant côté allemand que maquisard. D'où la nouveauté de son récit et son intérêt premier concernant l'histoire factuelle de la guerre en Charente...

 

Tiré d'un mémoire universitaire ayant obtenu la mention Très bien, le texte de Marion Fiegel se révèle également une source de réflexion extrêmement féconde sur les dégâts psychologiques provoqués par la guerre. Ceci étant vrai à la fois pour le personnage de Monsieur Alfred, essentiellement énigmatique, que pour les variations de l'opinion à son sujet. Condamné pour crimes de guerre puis quasi aussitôt gracié, Alfred Winnewisser continue d'intriguer : preuve en serait que son jury universitaire a trouvé que Marion Fiegel lui marque un penchant favorable alors que son éditeur y voit un procès à charge ! Chaque lecteur y puisera « sa » vérité... Un récit documenté et passionnant...

Liens

Nous vous suggérons ces livres :

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire
Talmont sur Gironde

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr

 

Conseiller cette page