Rechercher un ouvrage

La Rochelle Sur les traces de la Ligue hanséatique

In the footsteps of the Hanseatic League

Thème(s) :
  • Economie
  • Histoire
  • La Rochelle, Aunis

couverture sur les traces de la ligue hanséatique

Auteur : Brosset Thomas et Cole Maggie

Format : 21x21 cm, 160 pages couleur, 60 illustrations

Parution : 4 mai 2012

ISBN : 978-2-36199-368-9

20,00 €

Extraits et documents annexes

Thomas Brosset Maggie Cole Préface Bonnes pages


Tout commence au XIe siècle, du temps où les routes sont arpentées par de nombreux pèlerins et les places de marché animées par des montreurs d'ours. Pour troquer, pour acheter, pour vendre des produits de plus en plus exotiques. Un peu partout en Europe se développent des associations, confréries, guildes et frairies pour codifier, harmoniser, sécuriser les échanges, notamment en mer. La plus puissante de ces organisations marchandes est créée en 1241 : elle s'appelle la Ligue hanséatique. Bruges, Londres, Bergen, Lübeck, Novgorod... et plus tard La Rochelle adhérent à cette préfiguration d'un grand marché commun. Même si à l'époque tout fonctionne dans un grand flou juridique, ces villes organisent une confédération offrant aux marchands des privilèges commerciaux et une assurance de circulation entre les diverses cités.

La Rochelle est la plus méridionale, le centre de gravité de la Ligue se situant au nord de l'Europe, autour de la Baltique, dans un croissant allant des Pays Baltes à l'Allemagne et la Hollande. Bien que totalement excentrés par rapport à la colonne vertébrale Bruges-Novgorod, La Rochelle, Brouage et la baie de Bourgneuf jouent un rôle non négligeable dans cette organisation. Certes la route du sel est bien moins connue que celle de la soie. Elle n'en a pas moins jeté les bases du commerce international. Les Vikings, puis les pays de l'Europe du Nord empruntent les couloirs maritimes de la Baltique, de la mer du Nord et de la Manche pour descendre vers les côtes charentaises en quête du sel destiné à conserver les aliments, mais aussi en quête de vin. Et l'arrière-pays rochelais ne manque pas de vignes... Ainsi se nouent les relations de La Rochelle avec les villes hanséates.

Corsaires ou pirates, défenseurs de leur foi ou résistants à l'occupant nazi, les Rochelais ont toujours fait preuve d'une audace qui a façonné le caractère fier et indépendant de la ville. Cet esprit frondeur et déterminé a permis à La Rochelle de rayonner dans le monde entier en initiant de nouvelles formes de commerce international. Un élan jamais démenti qui se traduit aujourd'hui encore par le succès européen de son port de plaisance.

Loin d'avoir la prétention de raconter la longue histoire de la Ligue hanséatique - d'autres l'ont fait bien avant lui - ce livre se veut surtout une incitation au voyage de ville en ville sur les traces de la Hanse. Partant de La Rochelle, la plus lointaine, la plus méridionale, la moins marquée dans sa pierre par le commerce hanséatique, peut-être la plus oubliée aussi par les historiens mais certes pas la moins intéressante, Thomas Brosset invite son lecteur à un voyage historique et touristique - très illustré par une soixantaine de photographies couleur - des fjords norvégiens aux rivages baltes, en passant par les canaux de Bruges, les caves de Lübeck, les maisons colorées de Bergen et l'envoûtement de Novgorod, la porte de l'Asie...

 

Table des matières

La Rochelle, le sud du nord
Bergen, la mémoire vive
Bruges, le supermarché
Lübeck, la reine de la Hanse
Wismar, la ressuscitée
Rostock, Brême, Hambourg, la garde rapprochée
Lüneburg, la réserve de sel
Novgorod, la porte de l'Asie
La route de l'Est des pays baltes
Visby, le nombril de la Baltique
Londres, l'insoumise
Zwolle, le renouveau
Vingt millions d'hanséates
Liste des principales villes hanséatiques

 

Livre bilingue : français / anglais, soutenu par la ville de La Rochelle

In the late Middle Ages when cities began to grow, markets diversified and the pilgrim routes drew a huge variety of individuals seeking a living -  from actors, entertainers, teeth extractors, barbers, drapers, wine and timber merchants, water sellers, and even the unscrupulous selling false relics. The urge to find the exotic increasingly became the imperative as the frontiers of trade were pushed to the known outer limits. Almost everywhere across the European continent, associations, confederations, and trade guilds were formed - designed to organise, harmonize and secure such trade, extending eventually to include navigation at sea, which was still in its infancy, hazardous and beset by piracy. The most  powerful of these trade guilds was founded in 1241 in Lübeck, Germany, on the shores of the Baltic Sea, and became known as the Hanseatic League. Such trade practices had already been underway for nearly half a century among Teutonic merchants. Similar privileges were accorded from city to city for members of the League. These privileges, or special laws, ensured that the commercial rights of kingdoms or of lords of the country were respected. The League established its main commercial centres or factories in strategic cities with ports: Novgorod to the east, Bergen to the north, London and Bruges in the west. Other trading posts on the outskirts served as conduits for trading goods further away, including the Atlantic seacoast. Thus, La Rochelle quietly entered the Hanseatic League, via Flanders. Thanks to the Hanseatic League, during this period, one could be clothed in furs from Siberia in London, eat Norwegian cod in Bruges or drink wine from the Saintonge in Gdansk. ''Globalists'' before their time, the Hanseatic League traded supreme in northern Europe for almost four centuries.

 

Contents

La Rochelle: the South of the North
Bergen: The memory lives on
Bruges: the supermarket
Lübeck: Queen of the Hansa
Wismar: a city revived
Rostock, Bremen, Hamburg: the bodyguard
Lüneburg: the salt reserve
Novgorod: the door to Asia
The Baltic States: the road to the East
Visby: the Baltic's centre
London: the rebellious
Zwolle: the renewal
20 million New League Hanseatics
The main Hansa Cities

 

Bilingual book : french / english, supported by the City of La Rochelle.

Liens

Nous vous conseillons ces livres :

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire

Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

livres numériques du Croît vif

Le Croît vif propose désormais une large sélection des titres de son catalogue en livre numérique.

Quand le livre est disponible en numérique, sur chaque fiche d'ouvrage un lien vous est proposé. Vous pouvez alors le télécharger au format PDF (idéal pour une lecture sur ordinateur) ou au format epub (format conseillé pour les liseuses et tablettes) via le site de notre partenaire I-kiosque.

Un mode d'emploi de l'e-book pour vous guider tout simplement : ici

et la hot-line pour toutes questions : support@i-kiosque.fr ou au 01 45 68 68 62 (du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h)

 

PDF et E-PUB

Installer Adobe Digital Editions pour lecture PDF et EPUB sur ordinateur : ici

Installer Bluefire Reader pour lecture PDF et EPUB sur Ipad, Iphone, Smartphone : ici

Conseiller cette page