Céline jusqu'au dernier jour

Thème(s) :
  • Guerre 39/45
  • Littérature (Romans)

9782916104522r

Auteur : Papi Jean-Bernard

Format : 13x22, 224 pages

Parution : 2008

ISBN : 978-2-916104-52-2

ISSN : 1245-2990

18,25 €

Extraits et documents annexes

Papi Jean-Bernard Morceaux choisis Feuilletage


Une journée de guerre en Charentes
Au musée de Villaudouin, une vitrine entière est consacrée à des photos jaunies de filles et de garçons avant le drame ; à côté d'elles, celles des corps de ces mêmes jeunes, prises après le départ des SS. Dans une autre pièce, sont exposés des matériels militaires et des livres sur la division blindée Das Reich, dont le passage d'une seule journée à Villaudouin va durablement peser sur le destin des habitants de ce gros bourg du sud charentais. En revanche, le musée ne montre pas de photo de Céline, celle qu'une grande partie du village considère encore comme une renégate, pour ne pas dire plus. Avant sa mort, elle confia son journal au narrateur de ce livre afin qu'il évoque l'histoire des vignerons du Plantis, l'histoire de sa vengeance et de sa résistance à toutes les indignités de la guerre, comme aux mascarades de l'après-guerre.
C'est le point de départ d'une histoire de mémoire. De celles qui nécessitent du temps pour pouvoir être partagées, car quand s'installe le chaos... Un élément de la division Das Reich, en mai 1944, pour venger la mort de ses soldats, va fusiller une vingtaine d'habitants d'un village charentais. Trois vignerons, capturés alors qu'ils travaillaient dans leurs vignes vont avoir un traitement à part. Parmi eux le père et le jeune mari de Céline. Le facteur du village, sexagénaire, accusé d'être un « terroriste » les rejoindra peu de temps après. Enfermés tout l'après-midi, les caractères et les personnalités des quatre hommes se révèlent crûment. Le facteur, courageux jusqu'à l'héroïsme résistera à la torture tandis que le plus jeune, l'époux de Céline, vaille que vaille poursuit son rêve ambitieux de transformer le vignoble vers un vin de qualité. Entre l'officier allemand chargé de commander le peloton d'exécution qui se justifie par l'obéissance aux ordres et les détenus qui ne désirent que poursuivre leur quotidien s'engagent des dialogues criants de vérité et lourdement chargés d'émotion.
La division allemande Das Reich est terriblement célèbre pour avoir été l'ouvrière du massacre d'Oradour-sur-Glane, si ce roman plante son décor dans des Charentes en guerre, toute ressemblance avec des personnages, lieux et événements réels relèverait de la pure coïncidence.

Liens

Du même auteur :

 

Site de l'auteur

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire
Talmont sur Gironde

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr

 

Conseiller cette page