Le château de Lugérat

Du XIIe siècle à nos jours

Thème(s) :
  • Angoulême et Angoumois
  • Noblesse et châteaux

couverture château de lugérat

Auteur : Baudet Jacques

Format : 14x21 cm, 160 pages, et 16 de hors-texte

Parution : 21/04/2014

ISBN : 978-2-36199-445-7

18,00 €

Extraits et documents annexes

Jacques Baudet Avant-propos Bonnes pages


Les premiers manuscrits connus relatant l'existence d'une terre de Lugérat remontent au XIIe siècle ! Proches de l'abbaye Saint-Amant de Boixe et d'une autre fondation bénédictine, le prieuré de Vouharte, dépendant de la grande abbaye Saint-Sauveur de Charroux, sur des terrains qui ont relevé
longtemps de l'évêché d'Angoulême, les possesseurs successifs de Lugérat ont dû s'affirmer constamment face aux prérogatives d'un clergé puissant et influent pour obtenir à la fois une propriété suffisamment viable et une reconnaissance dans la noblesse d'Angoumois. C'est ainsi que d'une modeste borderie au XIIe siècle, la terre de Lugérat est devenue un fief noble. Il ne reste plus aux seigneurs de Lugérat qu'à passer, au cours des XVIe et XVIIe siècles, subrepticement d'une petite à une moyenne noblesse par des alliances matrimoniales dans la noblesse de la province.
L'évolution du logis est en conséquence : d'une exploitation agricole, cela devient une maison forte et plus tard un beau château, distinct des  dépendances agricoles cependant nécessaires à la prospérité du domaine, et aménagé au goût du jour avec de belles salles éclairées de fenêtres à meneaux tout en gardant un système défensif. Menacé au XIXe siècle par des réaménagements intempestifs, le château, fort heureusement a été restauré, à partir des années 1970, en respectant la construction voulue notamment aux XVe et XVIe siècles.
C'est donc une histoire somme toute attachante que la lecture des documents nous rapporte, une histoire intéressante tant par son évolution que par
l'acharnement de ses possesseurs à défendre, voire à agrandir et à promouvoir leur domaine et au-delà affirmer leur notoriété. Et, au fil de cette évocation du passé du domaine et du château de Lugérat, nous retrouvons, de fait, à travers ses divers possesseurs, une description bien caractéristique de la noblesse et de la bourgeoisie de province, à la fois rurale et urbaine, qui s'explique par la proximité d'Angoulême et par ailleurs sans discontinuité, malgré les périodes troublées de l'histoire nationale.

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire
Talmont sur Gironde

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr

 

Conseiller cette page