Rechercher un ouvrage

Ne dis jamais ton nom

Thème(s) :
  • Biographies
  • Confolens et le Confolentais

couv-dis-jamais-nom-300

Auteur : Lévy Martin Josie

Format : 14,5x22 cm, 288 pages, 16 hors-texte

Parution : 2007

ISBN : 978-2-916104-15-7

ISSN : 1167-458X

Epuisé

Début 1944 : « Ne dis jamais ton nom », recommandent ses parents à Josie avant de la cacher dans une école de Lesterps (Charente). Josie a alors six ans. Ses parents, juifs et réfugiés en Charente, la confient en janvier 1944 à une religieuse pour la mettre à l'abri d'une rafle et de la déportation. De cette séparation qui a duré neuf mois, elle livre, soixante ans après, un récit précis, fait de mille détails : des plus anodins comme les repas parcimonieux, les amies de l'école, les jeux de l'enfance, la tonte des moutons... aux plus marquants comme la découverte d'un soldat allemand mort dans un fossé, l'écho du massacre d'Oradour ou les retrouvailles avec ses parents devenus presque des inconnus...
Un récit saisissant d'émotion... où la naïveté de l'enfant révèle plus que tout autre discours ; une galerie de personnages bouleversants, Papa et Maman, Jacqueline, Mademoiselle Gilberte et surtout sœur Saint-Cybard avec qui commence la triste séparation, la vie clandestine, le repli sur soi et l'étrange découverte de Jésus.
À l'âge où elle n'aurait dû traverser que des petits chagrins d'enfance, il lui a fallu apprendre à ne pas exister. Elle a enduré les heures les plus terribles de notre histoire. Ses souvenirs sont souvent amers et douloureux; ils peuvent être aussi réconfortants car elle a trouvé un véritable amour auprès de sœur Saint-Cybard qui l'a dissimulée en bravant tous les dangers. Et c'est la voix d'une petite fille, séparée de ses parents, traquée mais protégée, qui raconte l'extraordinaire rencontre avec sœur Saint-Cybard, « qui non seulement m'a sauvée, mais m'a dotée d'un exemple rare d'une grande bonté », en dit Josie Lévy Martin.
Josie a retrouvé, pour exprimer ses émotions, les yeux de l'enfant cachée qu'elle était en 1944. La force de ce récit, c'est de parler « à hauteur d'enfant » et de rapporter ce qu'elle a vécu de la façon la plus fidèle possible, sans enjoliver les faits. Ce récit autobiographique est l'aboutissement du long parcours personnel de Josie Lévy Martin, un travail de mémoire et de retour sur soi. La petite fille de six ans cachée à Lesterps auprès de sœur Saint-Cybard témoigne. Les images et souvenirs qui ont longtemps hanté Josie Lévy Martin trouvent leur voix quelque soixante ans plus tard.
L'enfant cachée de Lesterps a longtemps attendu que Josie Lévy Martin lui donne la parole.
Josie Lévy Martin nous livre le récit autobiographique, tendre et poignant de son enfance cachée en Charente limousine pendant la seconde guerre mondiale.

Liens

Avis des lecteurs

Il faut être connecté pour poster un commentaire : créer un compte.

Aucun commentaire
Talmont sur Gironde

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Déjà inscrit ?

Authentification

Newsletter

Votre e-mail

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr

 

Conseiller cette page