Péguin Christelle

Trizay (Saintes 1966)

Journaliste à L'Hebdo de Charente-Maritime, elle rédige la monographie de Trizay, hier et aujourd'hui (Croît vif, 2005). Ouvrage commandé par la mairie, elle lui donne une couleur très moderne, mêlant le recours aux archives à une manière journalistique de raconter l'événement. Étonnant village que Trizay... Comme il existe des villes nouvelles créées de toutes pièces, la commune possède un « bourg nouveau » inventé par les municipalités successives pour équilibrer les distances entre le centre et les différents écarts, notamment après l'absorption de Monthérault en 1826 : mairie, écoles, église, poste, cimetière vont se voir construits sur plus d'un siècle dans le souci à la fois d'équité municipale et de modernisme, ce malgré une situation financière toujours tendue. Puis, à partir des années 1970, grâce à l'intuition de son maire, Michel Doublet, Trizay va devenir un des modèles charentais en matière de modernisation rurale, profitant de la « rurbanisation » en cours autour du bassin d'emploi de Rochefort pour développer des lotissements lui assurant un grand dynamisme démographique. La commune n'a souffert ni du premier exode rural des années 1880 grâce au maraîchage, ni du second (celui des années 1960) grâce à l'apport de nouveaux habitants travaillant hors du village. Et ce, sans l'habituel phénomène de rejet entre les deux couches d'habitants, anciens et nouveaux. Y est pour beaucoup le souci de Michel Doublet de promouvoir une véritable identité locale, intégratrice des traditions anciennes et des modes de vie actuels, dont la réhabilitation du prieuré et sa transformation en centre d'art contemporain, la création des jardins de Compostelle et l'ouverture d'une base de loisirs dans des carrières désaffectées. Dont aussi le livre de Christelle Péguin... (d’après le Dictionnaire biographique des Charentais, notice établie par F. Julien-Labruyère).

Références

arche

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Maison d'Edition Charentaise

Le croît vif exprimait autrefois la valeur ajoutée prise chaque année par le bétail.
Le Croît vif aujourd’hui souhaite contribuer à ce supplément d’âme sans quoi une région n’existe pas.
Un seul choix éditorial :
la passion des Charentes.
Le Croît vif, numéro un
de l'édition charentaise...

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr