Debénath André

Professeur émérite de préhistoire à l'université de Perpignan (Ouezzane, Maroc 1940 - )

Préhistorien du bassin de la Charente, Jean Piveteau fut son parrain au CNRS, qui le recrute en 1965 et l'affecte à l'Institut du Quaternaire de l'université de Bordeaux I dirigé par F. Bordes. En 1995, il est détaché du CNRS pour occuper un poste de professeur de préhistoire à l'université de Perpignan. Membre de nombreux comités et sociétés scientifiques, il partage son activité de terrain entre l'Aquitaine - la Charente en particulier - et le Maroc. En Charente, il a fouillé les célèbres gisements de La Chaise à Vouthon (« Occupation humaine dans la vallée de la Tardoire au cours de l'avant dernier glaciaire et du dernier interglaciaire », Cahiers du Quaternaire, Bordeaux, 1989), dans lequel il découvrit d'importants restes de néandertaliens archaïques (« Les Hominidés de La Chaise », pp. 901 sq., 1er Congrès de Paléontologie humaine, Nice, 1982, en coll. avec J. Piveteau et M.-A. de Lumley) et de La Quina à Gardes, pour ce dernier site en collaboration avec des équipes universitaires américaines. Il a repris en 1994 l'étude de la grotte de Fontéchevade. Seul ou en collaboration, il a rédigé une centaine de notes et ouvrages consacrés à la préhistoire du bassin de la Charente, dont les articles de synthèse parus dans La Préhistoire française (pp. 929 sq., 1070 sq., 1271 sq., éd. CNRS, Paris, 1976), et s'est intéressé à l'histoire de la recherche préhistorique régionale (« Quelques Préhistoriens de Poitou-Charentes », pp. 17 sq., Préh. de Poitou-Charentes, CTHS, Paris, 1987). En collaboration avec J.-F. Tournepiche, on lui doit la direction de Néandertal en Poitou-Charentes (Ass. des conservateurs des musées de Poitou-Charentes, Angoulême, 1992) et Henri-Martin (Musée des beaux-arts, Angoulême, 1993). Voir Alambic, p. 319. (Dictionnaire biographique des Charentais, notice établie par José Gomez de Soto).

Références

arche

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Maison d'Edition Charentaise

Le croît vif exprimait autrefois la valeur ajoutée prise chaque année par le bétail.
Le Croît vif aujourd’hui souhaite contribuer à ce supplément d’âme sans quoi une région n’existe pas.
Un seul choix éditorial :
la passion des Charentes.
Le Croît vif, numéro un
de l'édition charentaise...

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr