Gensbeitel Christian

Historien de l'art (Mulhouse 1962 - )

Après des études universitaires à Strasbourg en histoire et histoire de l'art, il obtient le poste d'animateur du patrimoine « Ville d'art et d'histoire » à Montpellier (1986) et, en 1990, celui de directeur de l'Atelier du patrimoine de Saintonge, poste qu'il conserve jusqu'en 2006. À Saintes, il conçoit et coordonne plusieurs expositions (exposition permanente de l'abbaye aux Dames, La Sculpture romane en Saintonge lors du neuvième centenaire de l'église Saint-Eutrope en 1996), réalise la signalétique (textes) du patrimoine de la ville et du pays de la Saintonge romane, donne des conférences et assure des interventions pédagogiques (formation de guides, classes de patrimoine). Il publie deux ouvrages avec Marylise Ortiz : Aimer la Charente-Maritime (Ouest-France, 1991), L'Île d'Oleron (NEL, 1992). On lui doit aussi Les Châteaux de Charente-Maritime (NEL, 1992), Mémoire en images Saintes (Alan Sutton, 1998) en collaboration avec Frédéric Morin et un article sur « Les Dessins d'architecture de Charles Dangibeaud, mémoire de la Saintonge » (colloque, mai 2001). Il est également l'auteur des légendes ou textes d'accompagnement de plusieurs albums photographiques : Charente-Maritime, balades aériennes (1999), Oleron, balade aérienne (2000), Ré, balade aérienne (2000), Littoral de Charente-Maritime, balades aériennes (2003), tous parus chez Patrimoine et médias et illustrés de clichés de Michel Bernard. Selon un modèle semblable, avec Michel Garnier, il conçoit une plaquette, À la découverte de Saintes (2000), et un livre plus conséquent, Saintes, la lumière de la ville (Geste-éditions, 2004). De même avec Jacques Caillaud, En Vals de Saintonge chemin faisant (Geste, 2004). C'est néanmoins dans le domaine de sa spécialité de médiéviste de l'art roman qu'il demeurera ; outre de nombreux articles, il participe, sous la direction de Jacques Lacoste, à L'Imaginaire et la foi, la sculpture romane en Saintonge (Christian Pirot, 1998) et au guide Gallimard Les Chemins de Saint-Jacques (1999). On lui doit également les textes de plusieurs ouvrages de vulgarisation touristique sur les églises romanes de Saintonge et d'Angoumois (Geste-éditions). On lui doit surtout la coordination du grand livre collectif sur L'Abbaye aux Dames de Saintes (Croît vif, 2009), première synthèse historique, patrimoniale et identitaire publiée sur ce monument emblématique de Saintes. Christian Gensbeitel est l'auteur d'une thèse marquante, Les Débuts de l'architecture romane dans les pays de la Charente (Université de Bordeaux III, 2004), thèse qui lui ouvre les portes de cette université où il est nommé maître de conférences en histoire de l'art du Moyen Âge (texte inspiré de la notice du Dictionnaire biographique des Charentais rédigée par Frédéric Morin).

Références

arche

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Maison d'Edition Charentaise

Le croît vif exprimait autrefois la valeur ajoutée prise chaque année par le bétail.
Le Croît vif aujourd’hui souhaite contribuer à ce supplément d’âme sans quoi une région n’existe pas.
Un seul choix éditorial :
la passion des Charentes.
Le Croît vif, numéro un
de l'édition charentaise...

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr