Drouineau Gustave

Ecrivain romantique et maudit (La Rochelle 1798 - id. 1878)

D'une famille de médecins rochelais, il est l'une des figures les plus attachantes du xix e siècle aunisien de par le contraste entre son œuvre littéraire, fameuse à l'époque, et son long enfermement chez les fous. Comme il le décrit dans son roman, Ernest, il monte à Paris pour y faire carrière poétique. Là, son succès est foudroyant. Après s'être essayé à la poésie pure, il crée quatre drames romantiques qui obtiennent tous un grand succès : Rienzi (1826) qui sera traduit en plusieurs langues, fera le tour de l'Europe des théâtres et dont surtout Wagner s'inspirera pour son opéra, L'Espion (1828), L'Écrivain public (1828) et Françoise de Rimini (1830). Il écrit alors son œuvre qui rencontrera le plus d'audience, un long roman à la fois mélodramatique et engagé dans le combat pour le libéralisme politique, Ernest ou le travers du siècle. Il paraît en 1829 chez Timothée Dehay et y connaît plusieurs éditions successives, malgré ses mille trois cent quinze pages. C'est alors un véritable « best-seller » car il correspond étroitement au goût et à la sensibilité du public du moment, très attaché aux brillants de la littérature parisienne et aux dangers que son attraction fait peser sur une province qui commence à se déliter. Ses descriptions qui opposent la campagne d'Aigrefeuille, encore empreinte de traditions mais sur le point de les renier, aux fastes trompeurs des salons parisiens, forment l'axe autour duquel s'équilibre le roman. Après cette incontestable réussite, Gustave Drouineau publie d'autres romans, Le Manuscrit vert (1832), Résignée (1833) et L'Ironie (1834), sans toutefois renouer avec le succès ; son public se met à le bouder tandis qu'il cherche une voie nouvelle dans le conte spiritualiste avec Les Ombrages (1833) et crée une secte, dite du néo-christianisme. Le goût est dorénavant au réalisme et il est caractéristique de noter que Balzac, s'inspirant du thème d'Ernest, écrit en 1837 ses Illusions perdues ; ainsi, le type romantique du poète provincial égaré par sa recherche de gloire à Paris tire ses deux figures les plus emblématiques du pays charentais : Ernest Elvin sort d'une épicerie des arcades de La Rochelle, Lucien de Rubempré d'une pharmacie faillie des faubourgs d'Angoulême. Même illusion, même échec final, même désagrégation de l'esprit de province... Balzac tient toujours la faveur, Drouineau est oublié (bien qu'une édition récente d'Ernest ait vu le jour au Croît vif en 1996). L'explication réside en grande partie dans le caractère superficiel, presque mode, de l'écriture de Drouineau, notamment pour ses personnages, plus traités en marionnettes de mélodrame qu'en héros romanesques ; toutefois, on ne peut négliger qu'avec le changement de goût qu'exprime la puissance de Balzac par rapport aux ébauches de Drouineau, le fait qu'à partir de 1833 ce dernier soit affecté de troubles psychiques de plus en plus graves ait joué un rôle dans le manque de considération qui condamne son œuvre à l'oubli. Dès 1835, Gustave Drouineau arrête toute production littéraire et entre à l'hospice de Lafond que dirige le docteur Fromentin et dans lequel travaille son frère ; il y restera jusqu'à sa mort et sa famille fera tout pour jeter le voile sur son œuvre. Le fils du médecin-chef de Lafond, le grand Eugène Fromentin, sera fortement influencé par cet itinéraire personnel de Gustave Drouineau qu'il essaiera d'éviter à tout prix. Documentation Michel Drouineau, voir la préface de F. Julien-Labruyère à l'édition de 1996 d'Ernest (source Dictionnaire biographique des Charentais, notice établie par F. Julien-Labruyère).

Références

arche

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Maison d'Edition Charentaise

Le croît vif exprimait autrefois la valeur ajoutée prise chaque année par le bétail.
Le Croît vif aujourd’hui souhaite contribuer à ce supplément d’âme sans quoi une région n’existe pas.
Un seul choix éditorial :
la passion des Charentes.
Le Croît vif, numéro un
de l'édition charentaise...

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr