Salvat Pierre dit Pierre Lebourgeon

Forestier de La Coubre (Blois 1879 - La Ferrière, Deux-Sèvres 1949)

Major d'Agro et de l'école des Eaux et Forêts, après une première responsabilité aux chasses présidentielles de Rambouillet, il est nommé à Royan où il marque la forêt de La Coubre de plusieurs initiatives : c'est lui qui accentue la protection des dunes grâce à de nouvelles palisses, c'est lui qui initie la sélection des semences de pins maritimes avec une technique toute simple de choix et de chauffe des pommes de pin sur un sol dallé, c'est également lui qui dessine le tracé du tramway Nougarède (du nom de son entrepreneur) qui fait se rejoindre dès les années 1920 la Grande Côte et Ronce-les-Bains. Continuation du fameux tramway à vapeur Decauville (du nom de son constructeur) qui unissait Saint-Georges-de-Didonne, Royan et Saint-Palais-sur-Mer, le tramway Nougarède fonctionne avec une locomotive diésel pour éviter tout risque d'incendie. Durant la guerre, il sera utilisé par les Allemands comme support logistique de la construction du mur de l'Atlantique ; il sera détruit après-guerre (il en reste actuellement le tracé d'une piste cyclable). Nommé à la tête de la conservation des eaux et forêts de Niort, puis de Saint-Cloud, Pierre Salvat termine sa brillante carrière comme inspecteur général. Outre le souvenir direct de grand forestier fortement attaché au massif de La Coubre, il laisse une œuvre littéraire attachante. Il est en effet l'auteur, sous le pseudonyme de Pierre Lebourgeon, d'un roman contant la tradition de la Côte sauvage et imaginant les raisons de la dénomination de la Pointe espagnole : La Dune blanche (Éditions du Loup, 1921 ; puis librairie Moreau à Royan, 1922 ; réédition au Croît vif, 1997). On lui doit également sous le titre de En Forêt, des chroniques de chasse (source Dictionnaire biographique des Charentais, notice établie par F. Julien-Labruyère).

Références

arche

Retrouvez-nous sur facebook

et sur Twitter



Maison d'Edition Charentaise

Le croît vif exprimait autrefois la valeur ajoutée prise chaque année par le bétail.
Le Croît vif aujourd’hui souhaite contribuer à ce supplément d’âme sans quoi une région n’existe pas.
Un seul choix éditorial :
la passion des Charentes.
Le Croît vif, numéro un
de l'édition charentaise...

Profitez des promotions pour les fêtes

Retrouvez nos promotions sur les beaux livres du Croît vif pour les fêtes de fin d'année

couverture haute saintonge

LUMIERES-ROMANES

couverture arbres à histoires

couv-abbaye-aux-dames-mr